Le Cloud public est une recette qui marche et le portefeuille de services des fournisseurs ne cesse de s'enrichir. Outre les instances Cloud d'infrastructure, les services gérés se sont étendus au réseau, à la sécurité, aux Big Data, à l'IA... Qui dit multiplication des offres dit aussi tarifs plus complexes, avec des modèles de prix propres à chaque service et des modalités contractuelles modulables. Identifier la meilleure offre en croisant tous ces critères, qui plus est chez chaque fournisseur, est devenu une science à part entière. Le secteur du consulting a bien cerné la difficulté à y voir clair des entreprises. Plusieurs cabinets se sont mis sur le créneau et ont développé des matrices et meilleures pratiques pour aboutir à des prévisions budgétaires fiables. Leur conseil : jouer sur les modulations dans les contrats - période d'engagement plus longue pour un rabais, activation des VM aux moments de leur utilisation uniquement, par exemple. La technologie aussi se met au service de la prévision budgétaire dans le Cloud. Ainsi, plusieurs éditeurs ont développé des configurateurs de coûts couvrant plusieurs fournisseurs permettant de croiser tous les critères. Comprendre ce que coûte le Cloud public reste donc possible !