L'époque où l'entreprise gérait son data center composant par composant, avec des technologies issues d’un fournisseur unique est révolue. Aujourd'hui, de nouvelles solutions - Cloud, plateformes en marque blanche, matériels d'occasion ou prestations de fournisseurs de services – multiplient les possibilités. Toutefois, il n'existe pas de recette toute faite pour bien gérer l'environnement hétérogène du data center moderne. Chaque entreprise doit évaluer l'intérêt des diverses alternatives selon les contraintes qui lui sont propres.

Cloud, achats, services de support : ce qu'il faut évaluer

Migrer vers le Cloud public n'offre pas le même intérêt selon la taille de l'entreprise. À l'échelle des petites infrastructures propres aux PME, le nuage permet de s’affranchir des multiples coûts liés à l’exploitation d'un data center propriétaire. L'équation n'est plus la même chez les grands comptes, pour qui les coûts du Cloud s'accumulent proportionnellement à la taille de leur infrastructure et qui ont plus à perdre en cas d'interruption de service. De plus, si l'entreprise évolue dans un cadre très réglementé, les risques en termes de sécurité et de conformité prennent le pas sur les économies offertes par le Cloud, si bien que l'infrastructure sur site (« on-premise ») l'emporte généralement.

Autre option à évaluer : les offres en « marque blanche » très compétitives, mais rarement accompagnées du support de qualité des grandes marques. En cas de problème, de nouveaux coûts émergent (par ex. rachat de matériel ou recours aux services d'assistance d’un tiers). En outre, un calcul s'impose pour choisir des services externalisés, car bas prix rime souvent avec absence de réactivité et de support direct – de quoi exposer l'entreprise à des coûts supplémentaires en cas de problème. Enfin, les entreprises ont tout intérêt à capitaliser sur l'existant, qui peut durer et évoluer avec des options pratiques comme l'achat de matériel de marque d'occasion, particulièrement économique. Grâce à ces évaluations, combinées à un réel travail d'équipe dans le data center visant à tirer parti de toutes les compétences disponibles, l'entreprise peut trouver la meilleure recette pour son data center.