L'étude de Markess dresse tout d'abord l'état des lieux de l'externalisation dans le Cloud en 2013. Résultat : ce mode d'externalisation offre un ROI supérieur à  d'autres solutions, pour près de deux entreprises interrogées sur cinq.

Les DSI externalisent avant tout dans le Cloud le stockage, la sauvegarde et l'archivage, souvent dans le cadre de plans de reprise et de continuité d'activité. Pas de préférence entre Cloud public ou privé : les Clouds hybrides deviennent la norme. Des distinctions apparaissent toutefois entre secteurs. La conversion est plus forte dans l'informatique et les télécoms (o๠le budget d'externalisation Cloud peut dépasser 50% des dépenses IT), la distribution et les services hors banque-assurance.

Quoi qu'il en soit, selon leur contexte et leurs priorités, tous les secteurs goûtent à  l'externalisation dans le Cloud. Markess livre ensuite des projections budgétaires. Aucun doute, l'externalisation Cloud séduit  : plus de la moitié des entreprises interrogées expriment leur intention de lui allouer des budgets plus importants d'ici 2015.