Pour la majorité des cadres interrogés, le Cloud fait figure de technologie familière. Pourtant, ils sont 90% à ignorer où sont hébergées leurs données. Plus étonnant, 25% pensent que ces données sont transmises par satellite et un tiers définit le Cloud comme une application mobile ! Ces imprécisions nourrissent peut-être un manque de confiance flagrant dans le nuage : la moitié des cadres s'en méfie, une proportion qui dépasse 60% dans les entreprises de plus de 5000 salariés.

Ce manque de confiance cache un paradoxe : si les utilisateurs savent ce qu’est la technologie Cloud, ils sont loin d’en maîtriser le fonctionnement. Ainsi, certaines pratiques traduisent une méconnaissance totale des avantages du Cloud. Exemple avec la sécurité des données : les mêmes cadres privilégient les sauvegardes sur des appareils externes - clé USB, disque externe, ordinateur - exposés aux pannes et au vol. En d'autres termes, des solutions aux multiples brèches de sécurité. Seuls 17% des cadres ont recours au Cloud pour sauvegarder leurs données. Le sujet mérite encore un peu de sensibilisation...