Markess International a interrogé 135 prestataires de services et de solutions de cloud computing pour prendre la température de leur activité. Les nouvelles sont bonnes. Dans les six prochains mois, ces professionnels du cloud peuvent compter sur une demande soutenue, en particulier chez les grands comptes. Si le carnet de commandes va un peu ralentir, la valeur des contrats reste à  la hausse. Qui plus est, le secteur profite d'un taux de renouvellement qui dépasse 90%.

Cà´té secteur public, la demande évolue également, avec plusieurs attentes fortes des clients. L'engagement sur la réversibilité des données tout d'abord, d'après 65% des répondants, suivie d'une offre de cloud privé hébergé en France (55%) et d'offres cloud agréées par les instances publiques (51%).

Cerise sur le gâteau : 67% des répondants confirment que leur activité est génératrice d'emplois. Quant à  la valeur du marché des services et solutions de cloud computing en France, Markess évalue qu'elle passera de 3400 millions d'euros en 2013 à   5000 millions d'euros d'ici 2015.