Son ouverture est prévue en mars 2016, à  quelques 200 kilomètres de Stockholm. EcoDataCentrer va miser sur le recyclage de la chaleur émise par ses équipements. Cette chaleur va se transformer en chauffage urbain en hiver, via un système qui tourne aux énergies renouvelables telles que solaire, éolien, hydraulique et biocarburants durables. En été, le data center sera refroidi par ses ventilateurs, eux-mêmes activés par la vapeur de la centrale électrique qui le cà´toie.

Pour les fondateurs d'EcoDataCenter, la boucle est bouclée : la production de fraîcheur par la chaleur et vice versa promet un bilan carbone annuel négatif pour cette installation par ailleurs auto-suffisante. De plus, les avantages du système s'annoncent financiers, autant qu'écologiques, compte-tenu que jusqu'à  50% de l'énergie consommée par un data center sert à  le refroidir.