L'IoT entérine l'ère de l'analyse des données et du traitement par lots en temps réel. Conséquence dans le data center : le système de stockage doit être capable de maintenir la précision et la fraîcheur des données en triant à la seconde les informations issues des analyses Big Data. L'infrastructure doit, en même temps, s'adapter aux flux accélérés et temps réel de l'IoT.

Pour répondre à ces défis, le data center va devenir une sorte de transformateur informatique, hautement convergé, dynamique et capable de fonctionner seul sans maintenance humaine directe. Outre une montée en puissance en termes de rapidité, d'évolutivité et de réseau étendu, il doit être davantage automatisé. En effet, il est humainement impossible de gérer les requêtes d'une myriade d'appareils et de divers environnements Saas, PaaS et IaaS, ainsi que les processus analytiques s’appuyant sur d'énormes volumes de données complexes, le tout en temps réel.

Autre évolution requise pour faire face à la vague IoT : le personnel dans le data center doit faire preuve de nouvelles compétences. Des profils certes techniques, mais également de plus en plus souvent créatifs et capables de prendre la mesure des enjeux liés à la productivité des métiers.