En 2017, les infrastructures hyperconvergées - ou HCI - devraient changer plusieurs rapports de force dans le stockage en data center. Tout d'abord, grâce à la simplification de l’achat et de la gestion du stockage, les opérations quotidiennes ne réclament plus de compétences d'expert. On peut s'attendre à ce que les informaticiens généralistes reprennent la main sur le sujet en 2017. Ensuite, cette année devrait marquer la désaffection des entreprises vis-à-vis des appliances de stockage propriétaires, complexes à configurer et à maintenir. En effet, les HCI basent le stockage sur des serveurs x86, permettant de simplifier la livraison par couche logicielle. Conséquence attendue sur le réseau : les connexions SAN propriétaires et le recours au protocole Fibre Channel vont poursuivre leur déclin. Dans la mesure où une HCI permet de gérer les serveurs, le stockage et les périphériques sur un seul réseau, l'Ethernet standard a même des chances de supplanter le Fibre Channel à partir de cette année.

 

Ces gains d'agilité et la simplification associés aux HCI devraient séduire de plus en plus d'entreprises. Certaines avancées technologiques vont y contribuer dès 2017. C'est le cas des puces Intel Skylake dont la sortie est prévue dans l'année. Elles vont inaugurer une toute nouvelle génération de  serveurs et donner à nombre d'entreprises l'occasion de passer à l'hyperconvergence pour gagner en compétitivité. Une transformation radicale de la gestion du data center pourrait en résulter en 2017. Dernière tendance attendue cette année : l'évolutivité des HCI favorise l'adoption des supports de stockage Flash dont le prix devient abordable pour la plupart des entreprises. Le Flash pourrait devenir la référence dans le domaine du stockage, devant les solutions de disques durs.