En partenariat avec Bloom Energy, Equinix vient de lancer son projet de piles à combustible alimentées par biogaz dans un premier data center de son réseau, situé dans la Silicon Valley. Les atouts environnementaux de ces piles sont indéniables : le gaz utilisé vient de biomasse en décomposition (« matières organiques d'origine végétale, animale ou fongique pouvant devenir source d'énergie après méthanisation » selon wikipedia), de quoi s’affranchir du gaz naturel qui reste une énergie fossile. Les seules émanations de ce système d'alimentation par piles à combustible : un peu d'eau et une quantité infime de CO2.

Autre avantage des piles à combustible : elles produisent l'énergie par procédé chimique, ce qui évite de devoir se procurer de l'électricité auprès d'une source tierce et de prévoir des systèmes de stockage. Le coût associé est donc moindre comparé à l'utilisation du réseau public d'électricité ou de gaz. Puissance et fiabilité sont aussi au rendez-vous : selon les prévisions d'Equinix, ces piles vertes vont produire 8,3 millions de kWh par an pour son réseau de data centers que l'opérateur entend entièrement convertir à terme aux piles à combustible.