La transformation digitale passe par le data center. En effet, cette révolution revient avant tout à tirer davantage de valeur de données dont les volumes ne cessent de croître, pour livrer des services innovants. Cette démarche est vitale pour l'entreprise qui, dans un monde hyperconcurrentiel, doit trouver de nouveaux marchés à l’aide de nouveaux services innovants. Or, rien ne serait possible si le data center ne pouvait pas prendre en charge ces volumineuses données, ni assurer un service à la demande, fiable et en temps réel. Ainsi, son rôle a plus que jamais un impact direct sur la croissance de l'entreprise.

Pour tenir les promesses liées à la transformation digitale, le data center doit évoluer. Les anciens modèles axés sur le hardware et sur les seuls objectifs de réduction des coûts et d'efficacité ne suffisent plus. Dès sa conception et a fortiori dans son exploitation, le data center doit être entièrement adapté à la délivrance de services. Autre qualité devenue incontournable : une élasticité à tous les niveaux pour contracter ou étendre à volonté les capacités selon les besoins. Les grands acteurs du Cloud se sont déjà équipés de tels data centers. À présent, le secteur entier doit les suivre en adoptant de nouveaux modèles – « software-defined », « edge computing » ou combinaison de services sur et hors site. Son avenir est en jeu.