Kolos, c'est le nom du plus grand data center mondial, en cours d'installation par une joint-venture américano-norvégienne au nord du cercle arctique. La zone choisie, sur la commune norvégienne de Ballangen, offre tous les atouts pour accueillir cette immense installation : un climat froid, un accès à l'hydroélectricité et un environnement préservé de tout risque naturel. Kolos va devenir le data center de tous les records : alimentation électrique jusqu'à 1000 mégawatts, réduction des coûts énergétiques de 60% grâce à l'énergie renouvelable, création de 3000 emplois directs et jusqu'à 15 000 emplois indirects dans la région.

Kolos présente une autre particularité. Ce centre va mettre en œuvre une puissance informatique « quantique », technologie révolutionnaire qui donne accès à une puissance informatique de haut vol via le Cloud. Elle permet de plus d'atteindre des niveaux de sécurité sans précédent, faisant de Kolos une véritable forteresse pour les données. Toutefois, en termes d'enjeux de sécurité, cette puissance peut tout aussi bien fournir à des hackers une force de frappe inédite. C'est pourquoi cet équipement d'un nouveau genre devrait remettre à plat son approche de sécurité des données. Les data centers joueront un rôle clé en la matière et Kolos ouvre d'ores et déjà la voie.