Le marché de la colocation occupe actuellement 12 millions de mètres carrés dans les data centers du globe. Cette surface devrait atteindre 16 millions de mètres carrés dès 2018, d'après 451 Research. Le cabinet d'analystes note également que cet essor repose sur un secteur encore très éclaté avec 1 200 acteurs gérant 4 800 data centers.

Au niveau mondial, sur la première marche du podium figure Equinix avec plus de 8% de part de marché, suivi de Digital Realty (5,6% de part de marché). Les installations, tous acteurs réunis, sont prédominantes en Asie Pacifique, en Amérique du Nord et en zone EMEA où elles représentent respectivement 40%, 34% et 22%  de la superficie de data center cumulée à l'échelle mondiale.

Cette croissance du secteur n'est pas uniforme. En effet, en 2015, on a pu assister à  une importante phase de fusions et d'acquisitions. Principale raison de cette tendance : la stratégie d'acteurs qui augmentent leur présence en densifiant le maillage de leurs installations et enrichissent leur portefeuille de services via des rachats. Ainsi, si certains se développent, d'autres disparaissent.

Il apparait également que certaines zones sont privilégiées comme lieux d'implantation. Cinq métropoles hébergent 27% de la capacité mondiale de la colocation : New York, Londres, Washington, Tokyo et la Silicon Valley. La moitié de la capacité mondiale est concentrée sur 15 métropoles au monde, essentiellement en Amérique du nord, en Asie-Pacifique et en Europe. Ainsi, la croissance du marché de la colocation se manifeste avant tout dans les grands hubs commerciaux, là où les entreprises tiennent à voir résider leurs infrastructures informatiques.

 

Lire l'article