Selon un récent rapport de Structure Research, le marché mondial des data centers de colocation, toutes catégories confondues, pesait 33,59 milliards de dollars en 2016. Il devrait croître de plus de 15%  en 2017. Toutefois, cette croissance sera inégale selon les modèles de commercialisation. Ainsi, la vente au détail d'espace et de services gérés en data center de colocation devrait croître de 14,3%, contre 17,9% pour la vente 'en gros' auprès des fournisseurs Cloud 'hyperscale'. Autre chiffre parlant : cinq grands acteurs en lice sur le marché du Cloud (Microsoft, Oracle, Salesforce, IBM SoftLayer et Box) ont signé les deux tiers des trente plus gros contrats de location de data centers nord-américains en 2016. Ainsi, les besoins en serveurs du Cloud sont littéralement en train d'aspirer les capacités des data centers du marché.

Les data centers de vente au détail conservent toutefois pour le moment une belle part de marché (75%). Leur croissance s'annonce plus faible que dans le domaine du Cloud, mais reste positive. Ce sont surtout les plus gros d'entre eux qui vont tirer leur épingle du jeu. En revanche, les plus petits vont voir leur marché de PME locales se réduire, car les petites entreprises se convertissent également rapidement au Cloud. Autre tendance pour ce segment de marché : une offre de services gérés enrichie pour se démarquer. Les data centers de colocation au détail s'attachent en particulier à offrir, en toute indépendance, un accès à une variété de fournisseurs Cloud pour favoriser le multicloud. Enfin, les évolutions du marché vont aussi se jouer géographiquement : d'après Structure Research, la région Asie-Pacifique devrait passer en première position devant la région nord-américaine d'ici 2020, en termes de part de marché mondial des data centers de colocation.