D'après la célèbre loi de Moore, le nombre de transistors par circuit de même taille double, à prix constants, tous les ans. Conséquence dans le data center : la capacité informatique de chaque puce augmentant de façon exponentielle, il est possible d'en faire toujours plus sans multiplier le nombre d'équipements IT et donc les coûts.

A cela s'ajoutent d'autres lois : celle de Kryder établit que la densité de stockage des disques magnétiques double tous les 13 mois. Leur limite une fois atteinte, de nouvelles technologies de stockage basées sur les microprocesseurs ont pris le relai, ajoutant la loi de Moore à celle de Kryder. La loi de Nielsen révèle que la vitesse des réseaux utilisés par les utilisateurs finaux double tous les 21 mois. Existe aussi la loi de Koomey selon laquelle le nombre de calculs informatiques par joule d'énergie émise double tous les 18 mois. Du coup, avec la même énergie, de plus en plus de données sont traitées. Enfin, il y a plus de cent ans, l'économiste Jevons avait conclu que plus une ressource était consommée avec efficacité, plus sa consommation augmentait.

Ainsi rien n'arrête les consommateurs de services IT qui en demandent toujours plus, alors que le data center voit ses capacités se décupler au fil du temps.