Longtemps centre de coût, la technologie change de statut dans l'entreprise. Les décideurs ont compris qu'elle offrait le moyen d'innover, pour créer de nouveaux services générateurs de revenus. Conséquence, le service informatique trouve une nouvelle place dans les comités exécutifs en charge des décisions stratégiques.

Parmi les enjeux auxquels sont confrontées de nombreuses entreprises : stocker des données en augmentation constante, notamment du fait de l’avènement de l’IoT et des Big Data, et garantir un fonctionnement fiable et rapide de leurs services digitaux. Les méthodes traditionnelles d'acquisition et d'administration de l'IT ne suffisent plus : il faut à présent revoir toute l'architecture, notamment celle du réseau. Une solution consiste à utiliser les services d'interconnexion d'un opérateur de data centers tel Equinix.

Michael Winterson explique que les data centers de colocation ne sont plus de simples espaces de stockage, mais de véritables architectures flexibles d'interconnexion. En effet, ils permettent une multitude de connexions directes avec de nombreux fournisseurs de services technologiques hébergés sur place. Ainsi, les problèmes de latence réseau disparaissent. Exemple avec le secteur financier, très présent dans les data centers d'Equinix : des entreprises de trading se connectent directement à leurs fournisseurs de données sur les marchés pour gagner quelques précieuses micro-secondes. Dans l'assurance, les clients accèdent directement à des services d'analyse des risques, dont le prix est prohibitif quand ils sont contractés en dehors d'un data center commun. En alliant cette interconnexion directe à une sécurité multi-niveaux, les data centers sont devenus des alliés incontournables pour offrir des services digitaux réactifs et fiables, à coûts maîtrisés.