Pratique et de mieux en mieux sécurisé, le porte-monnaie électronique détient tous les atouts pour être largement adopté dans un avenir proche. Payer d'avance un article en magasin, régler un achat en ligne directement par smartphone font partie des avantages qui enrichissent l'expérience de tout acheteur. Aujourd'hui, 19% d'entre eux l'utilisent en magasin et 23% en ligne, selon Accenture. Ces taux d’adoption vont grimper, poussés en particulier par les plus jeunes consommateurs qui ont bien compris la valeur d'usage de ce nouveau moyen de paiement. Pour Juniper Research, les dépenses associées au porte-monnaie électronique devraient ainsi augmenter de 32% en 2017.

Derrière son interface simple et pratique pour l'utilisateur, le porte-monnaie électronique repose sur tout un écosystème de services interconnectés. Opérateurs de réseaux mobiles, institutions financières, commerçants et plateformes anti-fraude, entre autres, traitent en coulisses toutes les transactions réglées par smartphone. L'instantanéité, la performance et la sécurité du service sont cruciales pour les clients. C'est pourquoi les parties prenantes doivent établir des interconnexions fiables et efficaces. La solution : héberger tous leurs services dans un data center offrant un hub d'interconnexion, telle l'architecture orientée interconnexion (IOATM) d'Equinix. Dès lors, les flux transactionnels n'ont plus besoin de circuler entre les data centers des différents fournisseurs. Les gains de performance et de sécurité qui en découlent contribuent à plein à la valeur ajoutée du porte-monnaie électronique.